Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

www.atdm34.net

France 24 Afrique

  1. Côte d'ivoire : Laurent Gbagbo espère son retour ce mois-ci
    Laurent Gbagbo espère son retour à Abidjan pour ce mois-ci. L’ancien président ivoirien a reçu deux passeports, diplomatique et civil. Un geste d’apaisement de la part du pouvoir. Au Mali, la liste du Conseil National de Transition a été dévoilée. C'est le futur organe législatif. Parmi les 121 personnalités qui figurent sur cette liste, il y a quelques surprises. A quelques jours de la présidentielle au Ghana, une vidéo de 2016 embarrasse le président. Nana Akufo Addo, pourfendeur de la corruption et candidat à sa réélection, y est vu en train de recevoir de l’argent. 
  2. Laurent Gbagbo obtient son passeport et envisage son retour en Côte d'Ivoire
    L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, en liberté conditionnelle à Bruxelles après son acquittement en première instance par la Cour pénale internationale (CPI), a obtenu un passeport et envisage un retour en Côte d'Ivoire en décembre.
  3. Au Soudan, l'exode chaotique des réfugiés éthiopiens du Tigré
    Des dizaines de milliers d'Éthiopiens se sont réfugiés au Soudan voisin pour fuir les combats entre l'armée éthiopienne et les forces de la province du Tigré. Mais une fois à l'abri des combats, il leur faut survivre à l'exode.
  4. Les "diamants" de Bokassa, une épine dans le pied de Valéry Giscard d'Estaing
    Valéry Giscard d'Estaing, président français de 1974 à 1981, est décédé mercredi des suites du Covid-19. Pour évoquer la politique africaine de l'ex-chef d'État ce soir dans le Journal de l'Afrique, nous recevions Antoine Glaser, spécialiste des affaires "françafricaines".
  5. "Le dialogue avec les terroristes est une volonté des Maliens", assure le Premier ministre du Mali
    Moctar Ouane, Premier ministre de la transition du Mali, a accordé un entretien exclusif à RFI et France 24, depuis Bamako. Le Premier ministre a annoncé la mise en place "rapide" d'un conseil national de transition. Il s'est également exprimé au sujet de la négociation entre Bamako et des groupes terroristes, la jugeant en phase "avec la volonté des Maliens" et complétant les frappes militaires françaises contre ces mêmes groupes jihadistes.