Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

www.atdm34.net

NOTICE D’INFORMATION
SUR LA PROTECTION DE
VOS DONNÉES PERSONNELLES

Cette notice d’information vous est destinée en tant que personne physique concernée par la collecte et le traitement de vos données personnelles, opéré par l’ATDM34, dans le cadre de l’utilisation de votre bulletin d’adhésion.

Ce document précise les besoins de l’ATDM34 de collecter des informations et pouvant concerner votre vie privée, mais aussi comment elles seront utilisées et protégées, combien de temps elles seront conservées et les droits dont vous disposez.

L’ATDM34 estime que la protection de vos données est essentielle pour construire, avec vous, une relation de confiance. Elle veillera au respect de la réglementation et entend assurer une gouvernance responsable de ses fichiers informatiques, ainsi que la plus grande transparence sur le traitement des données qu’elle opère.

Qui sont les personnes dont les données sont collectées ?

Tous les adhérents et éventuellement votre conjoint si vous le souhaitez. Nous traitons les données sur la base du consentement que vous donnez lors de votre adhésion à l’ATDM34.

Quelles données personnelles collectons nous ?

Les données personnelles sont :

Pour la gestion des adhésions :

Nom - Prénom -  année de naissance - adresse postale - téléphone Fixe - téléphone portable - adresse email - fonction associative

 Pour permettre une meilleure connaissance des carrières de chacun et permettre un lien par rapport à une opération ou un territoire :

Nom, Prénom, Année de naissance, Photographie, Décorations, régiments, séjours, campagnes et CV éventuellement fourni

 Pour se reconnaître plus facilement

Photo comportant Nom et Prénom

D’où proviennent-elles ?

Ces données sont saisies manuellement par le webmaster de l’ATDM34 et proviennent de votre bulletin d’adhésion.

La photo d’identité peut être fournie par vous et/ou sortie d’un album photo de l’association.

Par l’information que vous fournissez pour la partager

De qu’elle façon concrète sont-elles protégées ?

Identification précise du lieu de stockage

Annuaire :

Les données collectées sont placées dans un fichier Excell déposé dans un répertoire ayant une connexion sécurisée, partagé avec le président, le secrétaire général et le webmaster.

Un deuxième annuaire est situé dans un répertoire protégé par un code d’accès individuel sur le site de l’association qui dispose d’une connexion sécurisée (https), il est accessible aux membres de l’association (à leur demande et par le biais d’un mot de passe fourni par le Webmaster).

Un listing est détenu par le trésorier sur son ordinateur

Fiche individuelle :

Elles sont placées dans l’ordinateur du webmaster dont le réseau interne dispose d’une box Bitdefender garantissant le contrôle d’accès à l’ensemble des objets connectés de son domicile.

Un deuxième jeu des fiches individuelles est situé dans un répertoire protégé par un code d’accès individuel sur le site de l’association qui dispose d’une connexion sécurisée (https), il est accessible aux membres de l’association.

Trombinoscope

Les photos sont placées dans l’ordinateur du webmaster dont le réseau interne dispose d’une box Bitdefender garantissant le contrôle d’accès à l’ensemble des objets connectés de son domicile.

Un deuxième jeu des photos est situé dans un répertoire protégé par un code d’accès individuel sur le site de l’association qui dispose d’une connexion sécurisée (https), il est accessible aux membres de l’association.

La sécurité informatique :

Mise à jour des antivirus et logiciels du président, du secrétaire général, du trésorier et du webmaster,

Contrôle d’accès : utilisation d’un mot de passe complexe pour l’accès aux ordinateurs contenant les annuaires

Utilisation d’un code d’accès complexe pour l’accès à l’administration du site, de plus le répertoire d’administration du site dispose d’un système de mot de passe complexe supplémentaire.

Vigilance dans la retranscription de vos choix de publication, l’absence de consigne de publication entraînera une non publication de vos informations.

Retransmission de vos informations à des sous-traitant, partenaires ou demandeurs.

Aucune retransmission de vos données personnelles n’est effectuée par l’ATDM34

Qui a accès à vos données ?

Seul les membres de l‘association ont accès aux données que vous souhaitez partager par l’intermédiaire du site.

Seul le président, le trésorier, le secrétaire général et le Webmaster ont accès aux données personnelles si vous refusez leur diffusion au sein de l’association.

Combien de temps sont conservées vos données ?

Les bulletins d’adhésion papier sont archivés chez le secrétaire général.

Toute personne qui quitte l’association volontairement aura ses données personnelles numériques effacées sur le site et chez le webmaster.

Décès : Les personnes décédées qui auront souhaité figurer à la rubrique « décédés » auront une page dédiée durant toute l’existence du site de l’ATDM34 et leurs autres données personnelles numériques effacées. Les autres personnes n’ayant pas donnée leur accord pour figurer à la rubrique « décédés » auront toutes leurs données numériques effacées.

Quels sont vos droits sur vos données personnelles ?

Vous disposez de différents droits sur vos données dans la limites et conditions autorisées par la RPGP :

Accéder à l’ensemble de vos données : vous pouvez obtenir des informations relatives au traitement de vos données ainsi qu’une copie de celles-ci ;

Rectifier, mettre à jour vos données : si vous considérez que vos données personnelles sont inexactes ou incomplètes, vous avez le droit de demander qu’elles soient modifiées à tout moment au cours de votre appartenance à l’ATDM34.

Effacer : Vous pouvez à tout moment demander d’effacer vos données personnelles du site, votre appartenance à l’ATDM34 nécessitera cependant le maintien des coordonnées personnelles dans l’annuaire du bureau de l’ATDM34.

Demander une limitation des traitements que nous opérons sur vos données (mise en ligne dans l’annuaire, fiche individuelle, trombinoscope).

Retirer votre consentement à tout moment pour le traitement de vos données.

Demander la portabilité de vos données : vous avez le droit de demander de récupérer les données que vous avez fournies.

Vous opposez au traitement de vos données

Introduire une réclamation auprès de la CNIL, autorité de contrôle en France (www.cnil.fr)

Comment exercer effectivement vos droits ?

L’ATDM34 a désigné un délégué à la protection des données personnelles (DPO), qui veille à ce que le traitement de vos données personnelles mis en œuvre par l’ATDM34 respecte la réglementation applicable. Il est votre interlocuteur privilégié pour répondre favorablement à toute demande de votre part dans un court délai, de quinze jours maximums

Pour le contacter :

DPO (délégué à la protection des données) ATDM34– 160 rue des chamois 34400 LUNEL

Comment serez-vous informé des évolutions apportées à cette notice d’information ?

La présente notice peut être amenée à évoluer pour protéger au mieux vos données personnelles. Nous vous tiendrons informé de toute modification significative qui pourrait lui être apportée par le biais du bulletin, des emails, des notes d’information et nous vous inviterons à en prendre connaissance par le biais du site internet www.atdm34.net

CATAMARAN 2018

CATAMARAN est un exercice amphibie majeur interarmées et interalliés. Il a lieu tous les quatre ans. Le précédent s'est déroulé en 2014 en Méditerranée. CATAMARAN 2018 a eu lieu cette fois en Atlantique avec notamment 14 bâtiments de surface dont 3 britanniques et 10 détachements aéronautiques.
Cet exercice a eu lieu du 1er au 15 juin 2018 autour de La Rochelle puis dans le Morbihan. Plus de 2 000 hommes et femmes y ont participé, dont 1350 au sein de la force débarquée équipée de près de 200 véhicules. Les unités provenaient essentiellement de la 9ème Brigade d'Infanterie de Marine.
Le 25 mai : appareillage de la composante navale française de Toulon avec à bord du BPC TONNERRE (Bâtiment de Projection et de Commandement), le PC de la 9ème BIMA.
  image illustrative de l’article Tonnerre (L9014)

Par MasurTravail personnel, CC BY-SA 3.0, Lien

Le 27 mai appareillage du BCR LA MARNE (Bâtiment de Commandement et de Ravitaillement) de Brest avec à son bord la Direction de l'exercice (Direx). Rendez-vous avec le BPC TONNERRE le 31 mai au large de la Rochelle . Chef de la Direx Terre j'ai passé cinq jours à bord de LA MARNE afin de préparer la coordination de cet exercice. Transbordement zodiac vers le BPC TONNERRE puis héliportage vers La Rochelle pour la Direx Terre. Très heureux de pouvoir de nouveau être embarqué et de participer à la vie du bord.

image illustrative de l’article Marne (pétrolier)
Par David MonniauxTravail personnel, CC BY-SA 3.0, Lien

Les 1er et 2 juin embarquement à La Rochelle du GTE (Groupement Tactique Embarqué) armé autour du 2ème RIMa.
Entraînement amphibie à l'Ile D’Oléron et l'Ile de Ré. VIP Day le 7 juin sur la plage de Fort Neuf au bout de la presqu'ile de Quiberon.
Le 8 juin, débarquement à Fort Neuf avec au préalable des actions de reconnaissance de plage et d'infiltrations d'équipes de renseignement dans la profondeur.
catamaran 1
L'engin de débarquement amphibie rapide ou EDA-R est une embarcation de débarquement à haute vitesse de type catamaran.
catamaran 2
Débarquement à Fort Neuf: LCAC des Royal Marines
Le LCAC (Landing craft air cushioned, ou véhicule de débarquement à coussin d'air) est une classe d'embarcation de débarquement sur coussin d'air américaine.
Saisie de tête de pont. Héliportage d'une Compagnie de Royal Marines au Fort de Penthièvre. Saisie de l'aérodrome de Meucon par le 2ème RIMa équipé de VBCI (Véhicule Blindé de Combat d'Infanterie). Le 10 juin, raid blindé jusqu'au Camp de Coëtquidan.
Puis rembarquement de la Force les 12 et 13 juin à l'Anse de Suscinio.
catamaran 3
Rembarquement Anse de Suscinio: EDAR, VBCI, Hélicoptères TIGRE
En conclusion, très heureux d'avoir eu la chance de prendre part à CATAMARAN 2018 avec une semaine en mer et deux semaines dans le Morbihan. Les réservistes de l'état-major de la 9ème BIMa y ont participé aux côtés de leurs camarades d'active que ce soit au PC de la Brigade ou au sein de la Direx Terre.
CATAMARAN 2018 est une étape de plus dans la construction d'une capacité amphibie opérationnelle suffisamment crédible et puissante pour être engagée en opération si nécessaire.
catamaran 4

Héliportage du BPC TONNERRE en Cougar


Je vous souhaite un bel été.
Amitiés Coloniales
Christian GUEGAN

Dévoilement d’une plaque en hommage aux Indochinois
venus en France métropolitaine durant la Grande Guerre.

Pont de Salars
Peu popularisés, donc moins connus que les tirailleurs d'Afrique du Nord ou d'Afrique Noire, les tirailleurs indochinois sont souvent oubliés ou passés sous silence, lors des commémorations et des manifestations patriotiques.
Il est donc bien, à l’occasion de cette belle cérémonie à Pont-de-Salars, de leur rendre hommage, de saluer leur mémoire et de les honorer.
Je tiens à remercier notre amie Nicole SCHIRA pour cette excellente idée mais aussi pour sa détermination et son courage à réactiver la souvenance et la reconnaissance qu’ils méritent. 
Les Troupes de Marine, que notre Amicale représente aujourd’hui, sont fières d’avoir participé à l’engagement colonial de la France, d’avoir partagé la route avec nos Frères d’Arme et d’être restés fidèle à notre éthique, à nos valeurs et à notre culture. Toutes les photos
Nombreux sont nos Anciens TDM qui se sont investis et s’investissent encore pour secourir, soutenir et aider nos amis indochinois chassés de leurs pays en 1975…Nous aidons aussi à la scolarisation des enfants au travers d’associations.
Les liens sont forts et préservés. Ils ont perduré au-delà des conflits et des guerres.
Ils nous rassemblent encore et nous honorent encore aujourd’hui.
 Paul CHASSAGNEUX

Cérémonie du centenaire au 21éme Régiment d’Infanterie de Marine à Fréjus

image001

Le 1er juin 2018, madame DESMERGERS, accompagnée de son fils, le commissaire général des armées, Eric DESMERGERS et le général (2s) Jacques BONNINGUES, ancien chef de corps du 21 ème de Marine, ont représenté l’ATDM 34 à la cérémonie commémorant le centenaire de la la devise du Régiment.

Au printemps 1918, Le 21ème RIC reçoit l’ordre « s’accrocher, et de tenir coûte que coûte » au fort de la POMPELLE, déterminant pour contrer l’offensive allemande dans la région de Reims.

Au cours de ces combats, en mars et juin 1918, rien ne sera épargné aux Marsouins du 21: l’artillerie, les gaz toxiques, le corps à corps, les lance-flammes. Les actes de bravoure sont innombrables. Ainsi l’aspirant POMIES, blessé grièvement, luttant jusqu’à la mort, galvanise ses hommes au cri de : « Halte-là les Boches ! Ce sont les Marsouins ».

A l’issue de ces attaques le 21ème RIC perd 11 officiers et 412 hommes et acquiert sa fameuse et fière devise : « CROCHE et TIENT ».

La cérémonie du 1er juin, au camp LECOCQ, fut présidée par le CEMAT, en présence d’anciens chefs de corps, de l’ANA 21, des autorités civiles, mais aussi de nombreux habitants de la garnison de Fréjus-Saint Raphaël, très attachés à « leur » régiment.

image010

Une messe concélébrée par l’évêque aux armées, monseigneur de Romanet et de nombreux aumôniers de l’armée de terre, animée par la musique des TDM et les Polynésiens a précédé la prise d’armes. Tous, tenaient à honorer l’aumônier emblématique du régiment, le père Michel ROSSIGNOL, qui à cette occasion, effectuait ses adieux aux Armes, après 25 ans de sacerdoce auprès du 21.

image003

Une statue expressive de la devise du régiment exécutée par une peintre-sculptrice officielle des armées à été inaugurée sur une place du régiment qui a pris le nom de « Carrefour de la Pompelle ».

image005

Après un défilé impeccable, rehaussé par la présence de la Patrouille de France,

image008

un repas de corps mêlant anciens et jeunes du 21 ème de marine a illustré la cohésion de ce prestigieux régiment de l’Arme,image007 un des plus décorés de l’Armée de Terre comptant 11 citations dans les plis de son drapeau.

J.B

Dévoilement de la plaque en l’honneur des Indochinois à Pont de Salars

8 juin 2018

 Nicole Schira a publié, au nom du Souvenir Français, une étude sur les carrés militaires du cimetière de Rodez, en particulier sur ceux où reposent près de 200 soldats morts pour la France lors de la première guerre mondiale.

A cette occasion, elle a découvert, trois tombes dominées par une stèle différente des autres. Une stèle musulmane, d’un soldat marocain, et deux stèles portant le symbole du bouddhisme mahayana.

C’est ainsi qu’elle a identifié deux soldats tonkinois décédés à l’Hôpital Principal de Rodez en mai et septembre 1919 de maladie contractée en service.

Ils étaient nés en 1893 et 1894 et étaient venus, à peine âgés de plus de 20 ans, pour participer à l’effort de guerre d’une patrie si lointaine.

Ils appartenaient à ce qu’on appela « les infirmiers annamites », parce que la plupart venaient du Protectorat français d’Annam. D’autres sont venus du Tonkin, et des autres protectorats français d’Indochine.

A l’occasion de la cérémonie du 8 juin à Pont de Salars, une plaque commémorative sera dévoilée pour rappeler que, 90 000 ressortissants de l’Indochine Française, partie de l’Empire colonial français, ont franchi les 10 000 kilomètres qui séparaient leur pays de la France métropolitaine, dans des conditions de transport que nous avons peine à imaginer.

Plus de la moitié d’entre eux ont été affectés en tant que militaires dans des usines d’armement ou dans l’administration de l’armée. Près de 30 000 constituèrent les bataillons de tirailleurs indochinois, deux bataillons serviront sur le Front d’Orient 5000 étaient conducteurs d’automobiles militaires. Les deux soldats tonkinois inhumés au cimetière de Rodez faisaient partie des 9000 infirmiers appartenant au Corps des Infirmiers Annamites, créé en 1897. Ils avaient été affectés à la 16ème section d’Infirmiers militaires de Perpignan.

Ces hommes sont souvent oubliés ou passés sous silence, lors des commémorations et des manifestations patriotiques.

C’est la raison pour laquelle le Souvenir Français, Gardien de la mémoire, a impulsé la création de cette plaque à laquelle l’ATDM34 a participé financièrement et qui rappellera leur souvenir à côté du Mémorial dédié aux victimes d’Indochine tombés 40 ans plus tard.

Déroulement de la cérémonie à Pont de Salars

Le menu est à 26€ (chèque a envoyer au trésorier de l'ATDM34)

Ceux qui veulent participer doivent prévenir le président