Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

www.atdm34.net

Henri Pibouleau

Henri PIBOULEAU est décédé le 3 septembre 2011

PIBOULEAU_Henri

Cahier de Marche indochine 1952-1953

Cahier de poésies

Né le 26 novembre 1929 à Béziers, Henri s'engage dans les Troupes de Marine à 20 ans.

Il rejoint le 13ème RTS stationné à Alger ou il suit une formation de base de soldat et le cours des mécaniciens.

Il rejoint Saigon en septembre 1951.

Caporal Chef il est affecté au BMTS 92. A la tête de sa section de supplétifs il est cité à l'ordre de la Brigade, le 15 avril 1954, pour une remarquable action offensive face à un ennemi très supérieur en nombre.

De retour en métropole fin 1953 il est nommé Sergent et affecté au 24ème RIC. Breveté parachutiste en juin 1954 à Carcassonne il est rejoint le Bataillon de marche du 24 à BATNA au sud de Constantine en Algérie.

Désigné pour continuer ses services sur la Côte françaises des somalis il part à Djibouti fin février 1957 pour servir à la 4ème compagnie du 16ème Bataillon d'Infanterie de Marine stationnée à Ali Sabieh proche des frontières somaliennes et éthiopiennes.

Il rentre en France fin 1959 pour rejoindre le centre d'instruction du 3ème RIMA à Rueil-Malmaison, puis au centre d'instruction du matériel à Montluçon.

Il termine sa courte, mais dense et captivante carrière, au 65ème RIMA à Albi.

A partir de 1965 une nouvelle vie dans les travaux publics commence sur Béziers, sa ville natale. Avec Francine, épousée en novembre 1954, il retisse les liens d'amitié et intègre les associations d'Anciens combattants mais aussi ses amis radiesthésistes.

Philatéliste, passionné de rugby, lecteur assidu d'ouvrages historiques mais aussi bricoleur tu n'as cessé, mon cher Henri, de rechercher et d'offrir la simplicité, la discrétion et la convivialité.

Tes Amis présents aujourd'hui sont venus saluer l'Homme de conviction et de devoir, l'Epoux attentionné et le Marsouin fier d'avoir servi dans la Coloniale.

Henri est titulaire de la Médaille Militaire, de la Croix de guerre TOE avec étoile de bronze, de la Médaille coloniale et des Médailles commémoratives d'Indochine et d'AFN.

A Dieu l'Ami. Repose en paix.

Paul CHASSAGNEUX

06 septembre 2011