Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

www.atdm34.net

Eulogie de Paul Blanc

blanc paul
Le Lion est Mort.
Paul Blanc nous a quitté.
Qui aurait cru qu’un jour cela arrive, en tout cas pas lui tant il était tous les jours à fond dans son action, ses échanges, ses réflexions, ses écrits.
Jusqu’au bout il apprenait, il lisait, argumentait, ouvrait de nouvelles perspectives et avait toujours des fulgurances intellectuelles.
Il avait une suprême ardeur de vivre.
Curiosité insatiable pour les sciences aussi pour ce littéraire car elle nourrissait sa philosophie.
Grâce à une mémoire hors du commun il retenait tout ce qu’il lisait et par coquetterie les anniversaires et les numéros de téléphone sans parler des lettres de St Paul dans cette église.
Un grand bonhomme nous a quitté.
Force de la nature, éternel sportif, de chef scout à l’ambassadeur à Beyrouth en pleine guerre civile entouré de ses gendarmes, courageux, homme d’action, maitrisant la peur mais toujours à la recherche de l’autre, du dialogue.
Quel charisme, tous ceux qui ont partagé avec lui s’en souviennent, des enfants aux personnages les plus éminents.
Il disait souvent « on est copain » en parlant aussi bien du pompiste que du Président Chirac.
Fêtant ses 86 ans en faisant du monoski ou skiant au Mont-Blanc à 88 ans et faisant sa gym tous les matins jusqu’au bout.
Avec une carrière brillante du Congo à Lambaréné au Gabon, voisin et interlocuteur du Dr Schweizer, au Cameroun où mon frère et ma sœur sont nés, au Canada, au Tchad, aux Nations Unis à New-York ,en Mission dans le Pacifique,
Ambassadeur en Haute Volta/Burkina Faso,
Puis au Mozambique
Puis à Madagascar et enfin au Liban.
Membre de nombreuses associations, au Conseil d’ Administration du Secours Catholique et Président pour deux mandats de sa chère Académie des Sciences d’outre-mer.
Commandeur de la Légion d’honneur
Commandeur de l’Ordre du mérite
Membre des décorés de la légion d’honneur au péril de leur vie dont il était si fier.
Grand ami et spécialiste de l’Afrique il a participé à l’indépendance de nombreuses de nos anciennes colonies.
L’homme n’est pas seulement une carrière aussi impressionnante soit-elle, Paul ce fut un exemple, un chef de cordée, un initiateur, un catalyseur.
Pour nous ses cinq enfants, et tous ses petits-enfants et un jour ses arrières petits-enfants, ce fut une motivation, une fierté.
Force à la pensée , ne jamais cesser d’avancer et de raisonner.
Paul enfin était croyant impliqué dans cette paroisse de Notre-Dame Souveraine du Monde, lisant, « jouant » les lettres de St Paul devant cette belle croix en bois qu’il avait offert à l’église.
Paul est parti sans souffrir en paix retrouver enfin notre mère disparue si longtemps avant lui.
Papa que d’affection , que d’admiration, Pars heureux !!
O.B.